LES CHAMPS ELECTROMAGNETIQUES

« Prévention des troubles du bien-être et de la santé dans les bâtiments »

Formation présentielle complète ou par module

Public concerné :
Toute personne désireuse d’apprendre le métier de géobiologue. Mais aussi : Particulier et professionnel souhaitant améliorer ses compétences dans le domaine des rayonnements électromagnétiques et ses applications pratiques en géobiologie.

Pré-requis :
Aucun.

Objectifs professionnels :
Apporter à chaque participant les éléments indispensables pour une bonne connaissance des rayonnements électromagnétiques et leur impact sur l’être humain. Donner à chaque participant les techniques de recherche des rayonnements électromagnétiques et les moyens de s’en protéger.

Applications professionnelles :
Spécialisation dans les métiers du bâtiment, de l’environnement et de la santé. Collaborations avec les cabinets d’architectes, les maîtres d’œuvres, les paysagistes. Interventions pour le compte de collectivités, d’entreprises ou de particuliers.

Méthode et moyens pédagogique:
Les moyens pédagogiques permettent d’acquérir les notions indispensables à la bonne connaissance et gestion des champs électromagnétiques.
a) Groupe de travail : Minimum 2 personnes. Maximum 15 personnes.

b) Alternance pédagogique portant sur :
– Interventions de professionnels ;
– Nombreux travaux pratiques ;
– Présentation et utilisation de différents matériels de mesure et de détection ;
– Projection de transparents, vidéoprojection ;
– Support théorique par la remise d’un cahiers de cours par module.

Nombre de session par an : 1

Déroulement de la formation :
En fonction de l’option choisie : 16 h, 32 h ou 48 h.

Intitulés des modules :
– Electricité biocompatible dans les bâtiments, 2 jours.
– Les champs électromagnétiques dans l’environnement (module 1), 1 jour.
– Les champs électromagnétiques dans l’environnement (module 2), 1 jour.

Intervenants :
Tous les intervenants sont des professionnels confirmés dans leur discipline depuis plusieurs années :
– Bernard Olifirenko
– Alain Richard

Type de validation des acquis :
Le cycle complet de formation est sanctionné par une « Attestation de suivi de formation »